Les startups des avocats

13945969lpw-13957901-article-mother-maternit-jpg_5089389_660x281

Sites, applis, blockchain… Les robes noires utilisent les technologies pour susciter et couvrir tous les besoins de droit.

Ilustrations par Laurence Neuer, Le Point.

« L’avocat commerçant, c’est révolutionnaire, et nous n’avons plus le choix ! » confient tous ceux qui se sont retroussé les manches pour lancer leur start-up. Depuis que le décret Macron du 29 juin 2016 permet aux robes noires d’avoir une activité commerciale accessoire, la génération Y des robes noires investit la legaltech (utilisation des nouvelles technologies pour proposer des services juridiques) en rivalisant d’offres originales et accessibles.

Largués les notaires ?

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.