Les mille étangs, une petite Finlande au pied des Vosges

Au fond de la Franche-Comté, en Haute-Saône, le plateau des Mille étangs est un vrai paradis pour les amateurs de randonnées. Une nature protégée de forêts de pâturages, de centaines d’étangs qui réjouiront les pêcheurs.6973735-10664559

Aux confins de la Franche-Comté, au pied des Vosges, le plateau des Mille étangs couvre 220 km2 entre les vallées de l’Ognon à l’est et du Breuchin à l’ouest.

A 700 mètres d’altitude en moyenne, ces terres pauvres, marécageuses où les tourbières se disputent aux étangs – en fait ils ne sont que 850 – ont été façonnées il y a 12 000 ans par les glaciers qui ont laissé des dépressions humides. Au Moyen Age, les hommes creusent les étangs sous l’autorité des moines de l’abbaye de Luxeuil. Dans cette région pauvre, il s’agit de survivre. Les étangs donnent les poissons et les tourbières le combustible pour se chauffer. Tout un système de vie en autarcie se met en place qui perdure encore maintenant mais dans une moindre mesure.

En savoir plus, un texte et des photos d’André Degon.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.