La chapelle Le Corbusier à Ronchamp bientôt restaurée

Bâtie entre 1953 et 1955, la chapelle commence à montrer des signes de vieillesse, comme par exemple de nombreuses fissures, qui menacent son étanchéité.

Le préfet de Haute-Saône a validé un certain nombre de projets de travaux, qui pourraient débuter dès la fin 2018. Les fissures dans les façades et la tour nord seront traitées en priorité. Ce qui devrait coûter 2 millions d’euros environ, financés à 90% par l’Etat, la région et le Département.2012-chapelle_notre-dame-du-haut.jpeg-3620827

Le plan de circulation de la colline devrait également être revu. Un programme de sensibilisation du public familial et de transmission des valeurs culturelles et patrimoniales devrait être développé.

Les travaux pourraient se poursuivre jusqu’en 2022.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.