Quatre Mirage 2000-5 du « 1/2 Cigognes », basés à Luxeuil, survoleront le central de Roland Garros dimanche

L’armée de l’air et la Fédération française de tennis commémorent ce dimanche les 100 ans de la disparition de Roland Garros. Les pilotes du « 1/2 Cigognes » survoleront, à cette occasion, les courts avant la finale. « La SPA 26, c’est l’escadrille d’origine de Roland Garros », rappelle-t-on, à la BA 116 de Luxeuil. « La SPA 26 porte d’ailleurs son nom », appuie la capitaine Belonbrade, au Sirpa-Air. Pas étonnant donc que les pilotes de l’armée de l’air basés à Luxeuil soient de la partie, ce dimanche, au-dessus du court central de Roland Garros, avant le début de la finale « hommes ». « Ce partenariat s’est imposé naturellement, d’un côté comme de l’autre », assure la capitaine Belonbrade.

Le pilote a été tué à bord de son SPAD XIII, le 5 octobre 1918, dans un combat aérien au-dessus des Ardennes. La veille de ses 30 ans. Il était alors lieutenant « et officiait au sein du groupe de chasse 1/2 Cigognes qui fait partie des escadrons prestigieux ». Il était un des fameux pionniers du combat aérien. « Il avait été fait prisonnier. Il s’est évadé. Il est tombé à peine plus d’un mois avant l’armistice », rappelle l’officier du Sirpa.

Source : Est Républicain

quatre-mirage-2-000-5-du-1-2-cigognes-bases-a-luxeuil-survoleront-le-central-de-roland-garros-archives-er-a-r-1528476559

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.