C’est un notaire qui détient l’une des cagnottes des gilets jaunes blessés

Un appel à dons lancé le 9 janvier dernier par Eric Drouet en soutien aux blessés divise les gilets jaunes. En cause ? L’usage de l’argent récolté par l’initiateur du vaste mouvement de colère, explique ce jeudi BFMTV. La somme, qui avoisinait les 150 000 euros ce matin devait au départ être reversée à une association créée par l’administrateur de la page Facebook « France blessée », Antonio Barbetta. Mais celui-ci affirme ne pas avoir de nouvelles du chauffeur-routier de Seine-et-Marne. Drouet s’explique « Le jour J, quand tout était prêt à être signé, j’ai appelé plusieurs fois Eric Drouet, en vain, il ne m’a jamais répondu », a-t-il expliqué sur la chaîne d’info en continu. 

La suspension de la cagnotte créée pour Christophe Dettinger, condamné à un an de prison pour avoir frappé deux gendarmes lors d’une manifestation, a visiblement échaudé le leader gilet jaune. 

Eric Drouet a en effet répondu par post Facebook interposé en affirmant qu’il confierait la somme à un notaire pour éviter toute nouvelle polémique sur l’utilisation des fonds (et notamment l’éventuel financement d’amendes). 

Les blessés devront donc s’adresser directement à ce notaire pour voir leurs frais d’hôpitaux remboursés.

Unknown

Questions qui n’auront aucune réponse :

. Un notaire est-il habilité à recevoir un tel dépôt ?

. Comment le notaire pourra se dessaisir des fonds en faveur des gilets jaunes blessés ?

– Les fonds seront-ils libérés, même partiellement,  avant la mort du dernier gilet jaune blessé ?

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.