Protégé : L’avocat n’a pas proposé à ses clients les voies de droit qui auraient permis de pallier l’insolvabilité de la société venderesse et la bêtise du notaire

Cette publication est protégée par un mot de passe. Pour la voir, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :